Blade Shadow : l’ordinateur du futur est enfin disponible

Après une levée de fonds record de 51 millions d’euros plus tôt cette année, les Français de Blade ont annoncé aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, qu’il sera possible de s’abonner à leur service dès le 29 novembre prochain. L’attente pour ce bijou est enfin terminée.

Shadow, un PC de gamer dans le cloud, propose aux foyers disposant de la fibre optique de ne plus acheter de matériel eux même, mais plutôt de louer mensuellement ou annuellement une machine dans le cloud, pour un prix plus que raisonnable.

Les gamer ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, puisqu’ils étaient des milliers sur la liste d’attente de l’entreprise pour être les premiers à utiliser l’équivalent d’une machine à 1600 euros pour seulement 29.95 euros par mois.

Aujourd’hui, la startup est prête au grand lancement et à permettre à quiconque de s’inscrire sans liste d’attente, après avoir pris le temps de formaliser les partenariats nécessaires avec un hébergeur parisien capable de remplir un cahier des charges hors du commun.

Pour accéder à ce cheval de course dans le cloud, il suffira d’utiliser votre ordinateur habituel, une tablette, un smartphone, ou acheter le boitier dédié Shadow.

Plus d’informations, spécifications et abonnements par ici.

1 commentaire sur “Blade Shadow : l’ordinateur du futur est enfin disponible”

  1. Après le Royaume-Uni au mois de février dernier, Blade s’attaque à l’Allemagne, où la jeune entreprise a officialisé son lancement le 27 avril dernier. Elle a également expliqué que, pour le moment, seuls 200 utilisateurs pourront profiter de Shadow, l’ordinateur dans le Cloud que Blade propose sur abonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *