L’ex CEO de Criteo lève 16 millions pour un service de covoiturage

LESS veut faciliter la vie des conducteurs proposant du covoiturage, en n’acceptant que les passagers ayant les mêmes trajets. Une nouvelle application qui compte concurrencer BlaBlaCar ou Waze.

Après le succès du français Criteo, Jean-Baptiste Rudelle et son équipe, appuyés par les fonds d’investissement Index Ventures et Daphni viennent de lever 16 millions d’euros pour le développement de LESS, un service de covoiturage. Le pitch de l’application est simple, un service de covoiturage qui permet aux chauffeurs d’accepter des passagers dont le trajet est similaire au leur.

Pour amorcer le mécanisme d’acquisition utilisateur LESS se concentre d’abord à mettre l’application dans les mains des chauffeurs parisiens. Une fois que les chauffeurs seront suffisamment nombreux à utiliser l’application, il sera envisageable de permettre aux passagers d’utiliser l’application.

Aussi, des startups bien implantées comme BlaBlaCar ou Waze disposent déjà d’une grosse longueur d’avance, tant sur les parts de marché similaire que sur la qualité des données de navigation, augmentant la difficulté pour LESS de percer le marché et mettre son application dans les mains des chauffeurs. Pour y parvenir, la stratégie de LESS consiste en premier lieu à faire circuler les chauffeurs à vide pour cartographier la route et récolter des données de navigation de qualité. Pour les convaincre de télécharger l’application et de l’allumer pendant qu’ils roulent, LESS propose tout simplement aux chauffeurs de les payer quelques centimes par kilomètre parcouru, le temps de récolter des données suffisantes et de basculer vers le modèle économique du covoiturage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *