Georges, le robot comptable des professions libérales lève un million d’euros

Georges.tech, l’équipe cachée derrière le robot comptable des professions libérales, vient de lever un million d’euros pour déployer leur innovation à plus grande échelle.

La France compterait près d’un million d’entreprises libérales, dont 120.000 infirmiers, 70.000 médecins généralistes, 70.000 kinésithérapeutes, 60.000 avocats…. tous ont besoin de déclarer leurs revenus. Pour cela, il y a désormais Georges, le petit robot comptable dédié aux indépendants des milieux de la santé, du droit et du conseil. Sur le site de Georges.tech, tout est automatisé, l’utilisateur synchronise uniquement son compte en banque et Georges fait le reste.

Les équipes viennent de lever un million d’euros auprès de Kerala Ventures et de Fast forward. Ces fonds leur permettront de financer une équipe de spécialistes du machine-learning, de recruter de nouveaux experts technologiques à Lyon pour perfectionner le robot et de le déployer à grande échelle.

La nouvelle technologie mise en place en janvier dernier, nommée Flashback, permet même de reprendre instantanément les dix-huit derniers mois de comptabilité pour produire une déclaration fiscale. A partir de là, Georges n’a besoin que d’une heure pour analyser les transactions bancaires et génèrer une comptabilité claire et simple à gérer. Catégorisation des dépenses, retraitements fiscaux, frais de repas, le robot prend tout en compte et réalise 90% du travail sans votre aide, grâce au machine learning. Il reconnaît et retient les virements récurrents et les classe dans différentes catégories sans votre assistance.

Crédits photos : Georges.tech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *