Continental réinvestit dans la startup DigiLens et lui verse $25 millions supplémentaires

Et de 25 millions supplémentaires pour la startup DigiLens, qui frôle les 60 millions d’investissement. C’est la deuxième fois que le constructeur automobile allemand Continental acquiert des parts de cette jeune société.

DigiLens, fondée par Jonathan Waldern, développe des technologies de diffusion lumineuses et de nanomatériaux. Pratiques pour les casques de réalité augmentée ou virtuelle ou les lunettes connectées, notamment. Mais la startup, elle, a décidé de les utiliser pour les casques de moto ou encore les pare-brises de voiture. Elle développe des moyens de superposer les informations principales liées à la conduite, comme le niveau de carburant restant, la vitesse etc, directement sur le pare-brise de celle-ci, gardant la vision du conducteur focalisée sur la route, et non sur un écran tiers.

Pour la deuxième fois en moins de deux ans, le constructeur automobile allemand Continental a permis à la startup de lever des fonds, à hauteur de 25 millions de dollars pour cette série C. L’an passé, elle avait déjà contribué à hauteur de 22 millions. Depuis sa création, la jeune entreprise compte ainsi plus de 60 millions de dollars levés.

La société allemande a expliqué, dans un communiqué, qu’en « voyant les premiers résultats prometteurs, nous sommes heureux d’avoir pu augmenter notre investissement dans DigiLens et de pouvoir continuer à travailler ensemble afin de mettre cette technologie passionnante sur la route. » Sa participation au capital de l’entreprise a ainsi augmenté de 18%.

Crédits photo : DigiLens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.