Conférence WWDC d’Apple : les annonces à retenir de ce premier jour

Ce lundi 4 juin s’est ouverte l’édition 2018 de la conférence annuelle des développeurs Apple, la WWDC, apportant son lot de nouveautés prévues pour l’année à venir.

Tim Cook, l’actuel CEO d’Apple, a présenté les évolutions des logiciels Apple à venir. À commencer par l’iOS 12, la très attendue nouvelle version du système d’exploitation des iPhones, iPod Touch, iPad et Apple TV. Comme chaque année, les fervents utilisateurs d’Apple sont à l’affût de chaque évolution possible.

Toutefois, pour l’édition 2018, l’entreprise californienne a misé sur un pari différent : se focaliser sur les performances. Pour ce faire, l’iOS 12 sera disponible sur les mêmes appareils que l’iOS 11, son prédécesseur. On peut ainsi aisément interpréter cela comme un moyen pour Apple de faire oublier à ses utilisateurs la défaillance des batteries des plus vieux modèles d’iPhones, ce qui avait provoqué un scandale au moment de la sortie des IPhones 8 et X, à l’automne dernier. Le géant américain tente de la sorte de rassurer ses clients de longue date, propriétaires d’IPhone plus anciens, en leur promettant qu’ils ne sont pas (forcément) bons à jeter.

De nombreux perfectionnements sont donc à prévoir pour cette mise à jour iOS.

ARKit 2.0 : importance donnée au développement du système de réalité augmentée

La réalité augmentée semble, depuis quelques années déjà, avoir trouvé grâce aux yeux de Tim Cook. Celui-ci a saisi l’importance que pourrait avoir cette avancée technologique pour l’iPhone, impression largement renforcée par l’hérésie qu’avait provoqué la sortie du jeu Pokémon Go.

Aussi, Apple a annoncé le développement d’ARKit 2.0, nouvelle version de son logiciel de déploiement de réalité augmentée sur IPhone. Les promesses de cette mise à jour sont multiples : un meilleur suivi de visage, une meilleure qualité des rendus, la détection d’objets en trois dimensions, ou encore, la possibilité de mesurer tout ce qu’il vous passerait entre les doigts.

Autre nouveauté : la possibilité pour deux utilisateurs de percevoir les mêmes objets en réalité augmentée, autrement dit, la mise en place d’un support multijoueur pour cette nouvelle technologie. Apple cherche, en proposant ces nouveaux outils, à attirer les développeurs de jeux, d’applications, ou de contenu sur ses téléphones, de les convaincre que la réalité augmentée se fera sur iPhone dans les années futures, et qu’ils ne doivent pas s’éloigner des mobiles préférés du public.

Après les Animojis, découvrez les Mémojis

La multinationale américaine a déclaré la mise en place prochaine des Mémojis, cousins proches des Animojis. Ici, les utilisateurs pourront eux-mêmes créer leur avatar, à la manière des Bitmojis développés par Snapchat.

WatchOS 5 : la mise à jour du système des Apple Watch toujours plus orientée vers le domaine de la santé

Dans leur volonté croissante de positionnement dans le domaine de la santé, Apple propose de nouvelles fonctionnalités avec cette nouvelle version du logiciel. L’usager pourra ainsi avoir de nouveaux types d’entraînements, comme le yoga ou la randonnée, nouveaux entraînements détectés automatiquement par la montre de l’utilisateur.

Un mode défis pour amis est également à prévoir, de même que l’instauration d’un raccourci Siri et d’un talkie-walkie.

La possibilité d’une meilleure gestion du temps d’écran

Ici, Apple s’adresse principalement aux parents, en leur proposant de pouvoir contrôler à distance le temps que leurs enfants passent sur certaines applications. Des dispositions seront également mises en place pour leur permettre de pouvoir gérer les applications auxquelles leurs petits ont accès et les plages horaires d’accès.

Siri désormais contrôlé par les utilisateurs eux-mêmes

En effet, l’entreprise de la Silicon Valley offre à ses usagers de pouvoir créer des commandes personnalisées avec Siri, le rendant proactif. Il pourra ainsi vous faire des suggestions, au vu de vos habitudes, via l’écran de verrouillage. Par exemple, si vous commandez un taxi tous les matins à la même heure, Siri vous enverra une notification sur l’écran de verrouillage pour vous proposer de le commander à votre place.

Cette initiative découle sûrement d’une volonté d’Apple de rattraper son retard sur ses concurrents, comme Amazon et son Alexa, ou Google et son Assistant.

MacOS Mojave devrait vous simplifier la vie

Le nouveau MacOS pourrait effectivement être synonyme d’une plus grande facilité d’utilisation puisqu’il promet notamment d’aider les usagers à rester organisé, grâce à un système d’empilement intelligent des documents sur le Finder : le Desktop Stacks. Le classement se fera en fonction de critères prédéfinis par l’usager.

Ajoutez à cela, une amélioration du QuickLook, qui permettra dorénavant de signer un PDF sans même l’ouvrir, en restant dans le Finder. Il ne servira donc plus seulement à jeter un coup d’œil sur un document, mais pourra également permettre l’édition de celui-ci.

Un renouveau du Mac App Store

Depuis son lancement, le Mac App Store n’a connu que peu de changements. Aussi, la multinationale américaine signe ici une transformation, qui pourrait être déterminante. L’interface a été redesigné, se rapprochant de l’App Store iOS.

Cependant, la nouveauté la plus attendue ici est l’arrivée, voire le retour dans certains cas, de nombreux logiciels tels qu’Adobe et son Lightroom CC, ou Microsoft et son pack Office 365, que ce Mac App Store proposera désormais à la vente.

Une Apple TV pour parfaire l’écosystème Apple

Dans l’optique de conserver les usagers dans l’univers Apple jusqu’au bout de leurs appareils, l’entreprise de la Silicon Valley mise sur une optimisation de son téléviseur. Elle introduit ainsi l’audio Dolby Atmos pour l’Apple TV, ce qui ferait de celle-ci le seul appareil de streaming à être à la fois certifié Dolby Atmos et Vision.

Apple jusque dans la voiture avec l’amélioration du CarPlay

CarPlay est la version d’iOS spécialement conçue pour les véhicules. Dorénavant, celle-ci pourra également prendre en charge des applications tierces, telles que Google Maps et Waze.

Finalement, les prémices de cette WWDC 2018 réaffirme l’envie clairement assumée d’Apple, d’établir un monopole chez ses usagers.

Crédits photo : CC0 License

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.