Le gouvernement français mise sur un nouveau fond de 400 millions d’euros pour soutenir la French Tech

Startup nation oblige, l’actuel gouvernement français vient d’annoncer la création d’un nouveau fonds de 400 millions d’euros dédié aux jeunes pousses de la French Tech.

Ce jeudi 21 juin, le Premier ministre Édouard Philippe a profité de sa venue à Metz pour annoncer la création du “French Tech seed”, un nouveau fonds de 400 millions d’euros créé pour soutenir la French Tech.

Cela s’inscrit dans la lignée des propos tenus par Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’Etat au numérique, qui affirmait encore souhaiter que la France devienne « l’écosystème start-up de référence en Europe » en mai dernier. La semaine passée, le secrétaire d’Etat était également présente à la présentation des nouveaux services du moteur de recherche Qwant.

Aussi, Mahjoubi déclare dans le communiqué de presse que le French Tech Seed est destiné à « soutenir les levées de fonds des start-ups technologiques issues des laboratoires, des incubateurs ou des sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT) ».

Géré par Bpifrance, la French Tech seed se basera sur des apporteurs d’affaires labellisés, qui auront pour mission d’accompagner les start-ups et de leur trouver des investisseurs privés. En plus des fonds privés, des capitaux publics pourront également être apportés au projet, sous forme d’obligations convertibles. Enfin, le fonds lui-même aura aussi la possibilité d’intervenir directement en fonds propres pour des levées de plus grande ampleur.

Crédits photo : YouTube La French Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.