Les géants de la Tech se préoccupent de notre santé

Les géants technologiques étalent leur surpuissance dans presque tous les domaines. Aujourd’hui, un des secteurs les plus visés par ces entreprises est celui de la santé. Réalité virtuelle, médecine préventive, collecte des données : les grandes firmes savent se rendre indispensables. En 2016, le Top 100 mondial des entreprises Medtech rassemblait 419 milliards $ de revenus.

Apple et Xiaomi, les deux poids lourds de la wearable technology, constituent une concurrence féroce pour ceux qui veulent marcher sur les mêmes plates bandes. A tel point que Fitbit, pourtant le pionnier sur le marché des objets connectés dans la santé, est dorénavant loin derrière ces deux géants. De très nombreux projets ont depuis été abandonnés, détrônés par le succès des Apple Watch.

La réalité virtuelle et les intelligences artificielles au cœur des hôpitaux

Les hôpitaux et structures médicales se fournissent de plus en plus en technologies, utilisant notamment la réalité virtuelle et les intelligences artificielles. Microsoft et Google ont su s’emparer de ce créneau.

Microsoft développe des outils d’assistance pour personnel hospitalier. Son casque de réalité virtuelle a déjà réalisé quelques prouesses : notamment permettre à une femme d’accoucher sans douleur grâce à une séance de méditation. Deux heures en immersion dans le casque, face à l’océan, juste avant l’accouchement.

Alphabet, la maison mère de Google, s’est, elle, réorientée vers les intelligences artificielles après l’échec de Google Health en 2011. Sa filiale Verily développe de nombreuses innovations médicales. En guise d’exemple, elle a d’ores et déjà mis au point des lentilles de contact qui permettent de mesurer le niveau de glucose des diabétiques.

Ces dernières tardent encore à être commercialisées : il faudra encore attendre quelques années avant de voir ces technologies et ces initiatives se généraliser.

Apple et Amazon, ou la médecine préventive du futur

Les deux A des GAFAM (Apple et Amazon) sont sans doute les maîtres dans le domaine de la médecine préventive aujourd’hui.

Amazon veut donner de la voix à ses équipements hospitaliers. Des moyens sont mis en place pour que son intelligence artificielle Alexa soit utilisée en soutien aux diabétiques et aux personnes âgées, voire même qu’elle devienne une assistante vocale pour les chirurgiens.

La firme a également ouvert Amazon Web Service, un service de Cloud dont l’une des utilisations est celle d’un stockage de données personnelles en lien avec la santé du client.

En juin 2018, Le rachat de Pillpack, une pharmacie en ligne, permet à la firme de se lancer dans la vente de médicaments en ligne. Un investissement non sans conséquences : les distributeurs de produits pharmaceutiques américains ont souffert d’une plongée en Bourse alors qu’Amazon était à +2,47% une journée après le rachat.

L’Apple Watch est connue pour son contrôle de notre activité physique. La dernière de la série, l’Apple Watch  Serie 4, baptisée “l’ultime gardienne de notre santé” par Tim Cook, va bien plus loin : elle est capable de détecter les chutes et de donner l’alerte si celle-ci est suivie d’une trop longue immobilité. Elle peut également  réaliser un électrocardiogramme en 30 secondes seulement et envoyer les résultats directement  au médecin traitant. En cas de rythme cardiaque trop faible,: elle donne l’alerte.

En 2016, Apple avait déjà racheté Gliimpse, une plateforme sécurisée qui gère les données médicales des utilisateurs. Celle-ci est évidemment reliée à la nouvelle montre intelligente.

“Plus les gens vivront longtemps, plus nous gagnerons de l’argent”

La réglementation FDA (Food and Drug Administration), dédiée entre autre à l’homologation des médicaments, a approuvé l’Apple Watch série 4 il y a quelques jours, qui est donc désormais reconnu comme un dispositif médical à part entière. Ainsi, la montre peut devenir un outil crédible de mesure de santé, dans le domaine de l’assurance notamment.

La société Aetna, l’une des plus importantes en matière d’assurance santé aux Etats-Unis, a distribué gratuitement 500.000 Apple Watch à ses clients en 2018. L’alliance entre les assurances américaines et les géants de la tech a bel et bien commencé.

“Plus les gens vivent longtemps, plus nous gagnons de l’argent” a fait remarquer Brooks Tingle, PDG de John Hancock, lors d’une interview pour le New York Time. Ce dernier a développé le programme Vitality, qui offre une Apple Watch à ses clients.

Le procédé est simple. Des points sont à gagner en fonction de son activité physique journalière et du partage de  ses données (indice de masse corporelle, taux de cholestérol …). Avec ces points, Il est possible d’obtenir une réduction du contrat d’assurance décès allant jusqu’à 15%, ou même d’échanger ses points contre… des bons d’achats Amazon. Un procédé qui vise essentiellement à récupérer des clients en très bonne santé.

Tester ses inventions sur ses propres employés ?

Amazon mise sa santé sur celle de ses employés. Ainsi, l’ensemble du personnel travaillant au siège de la société pourrait être pris en charge par une clinique Amazon, et le programme s’étendrait à d’autres salariés d’ici 2019. En ayant un œil sur le style de vie de ses employés,  Amazon compte réduire drastiquement les frais liés à la protection de leur santé : en leur prodiguant des soins réguliers et continus, ils évitent des maladies qu’ils n’auraient pas détecter par eux-mêmes, les frais de médecins étant très élevés aux Etats-Unis. Le but : La médecine préventive pour réduire les hospitalisations onéreuses.

De la même manière, Apple prend soin de ses employés en installant des cabinets médicaux à proximité de ses bâtiments. Tim Cook est fier de pouvoir apporter “une contribution significativeà la vie de sa force ouvrière.

Par la même occasion, les deux compagnies ont commencé à tester leurs différentes plateformes de données médicales en interne.

La médecine du data, désignée comme celle du futur par les géants de la tech nous permettrait de vivre plus sainement, nous confiant entièrement à ces nouveaux “gardiens de notre santé”.  Rassurant ?

Credits : CC0 Licence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.